In Fantasy Life

spécialiste jeux de société, équipement eSport
réparation informatique smatphone/tablette/Pc/Mac

09.50.95.78.93

devis, réservations,
renseignements

Brève histoire du jeu : partie 3

L’histoire des jeux de figurines

Les jeux de figurines parfois aussi appelés wargames sont une sous catégorie des jeux de simulation avec une longue histoire. Les jeux de stratégie tels que les échecs peuvent être considérés comme les premières versions de ce que sont devenues les tables de wargames.C’est une simulation de stratégie de guerre, quoique d’une manière assez abstraite. Les pièces d’échecs, sont une représentation miniatures de troupes militaires et l'échiquier celle d’un terrain bien que très basique. Les pions sont l’infanterie, les cavaliers la cavalerie, et ainsi de suite. Bien qu’il soit difficile de le prouver, les wargames modernes sont inspirés par des jeux de stratégie tels les échecs eux-mêmes.

Récréation ou enseignement militaire

En Europe, ce sont des militaires qui ont travaillé à la fabrication de jeux de figurines. Évidemment, le but n’était pas seulement de créer un divertissement, mais de les utiliser comme simulation pour l'entraînement tactique. Les échecs ont toujours été associés à des compétences de stratégie, mais cela ne se traduit pas par une utilisation pratique. Aucun facteur réaliste n’est pris en compte dans les manoeuvres pouvant être usitées sur le champs de bataille. Il n’y a pas de ligne d’approvisionnement, d’élévation ou de condition de terrain affectant les déplacements des troupes, ni d’autres facteurs altérant l'efficacité de l’armée. Fait intéressant, les dés étaient déjà utilisés dans ces premiers wargames pour déterminer les conditions climatiques ou d’autres événements imprévus pouvant influencer la simulation. Les Prussiens avaient développé un jeu appelé Kriegspiel qui eu un effet positif sur leurs performances militaires.

Ces jeux de simulation militaire sur table existaient dès la fin du XVIIème siècle mais il fallut attendre le XIXème siècle pour qu’ils sortent du cadre militaire.

En 1906, Fred T Jane proposa un ensemble de règles et l’utilisation de maquettes de navires afin de simuler les batailles navales. C’est un des premiers exemples commercials civils connus de wargames.

Partir en guerre... mais sur une table ?

Ce n’est nul autre que H.G. Wells qui écrivit deux des livres fondamentaux sur les simulations de guerre avec des figurines. Le premier est intitulé «Floor Games» et le second «Little Wars». «Floor Games» n’est pas spécifiquement dédié au wargames mais propose des jeux faisant un usage spécifique des petits soldats. Le deuxième, «Little Wars» de son côté avance des règles simples utilisant infanteries, cavaleries et artilleries navales. Il a été directement inspiré par Kriegspiel. Au fur et à mesure que le XXème siècle avançait, de plus en plus de règles furent écrites. Le principal problème empêchant une adoption massive de ce type de jeu était leur coût. L’industrialisation et les nouveaux procédés de fabrication de masse (telle que la l’utilisation du plastique à la place du plomb) permirent leur récent essor.

Et le wargame grandit

Ce n’est qu’au milieu des fifties que les wargames amorcent  leur mutation vers le marché de masse. Jack Scruby a commencé à utiliser des méthodes moins onéreuses telles que des moules réutilisables en caoutchouc, et un alliage nommé plomb typographique. Dans les sixties, il introduisit un amalgame 50/50 d’étain et de plomb qui restera utilisé jusque dans les années 90. Ces méthodes étaient largement moins chères que la sculpture artisanale de figurines en bois. Scruby croyait tellement en son produit qu’il en assura la promotion. En 1956, il organisa la première convention américaine (surement mondiale) de wargames en Californie. Et en 1957, il lança le «War Game Digest», le premier magazine consacré au wargames (avec seulement 50 souscriptions au départ). En 1971, il s’associe avec une dizaine de personnes afin de créer un club qui est désormais une sous-section de la War Gaming Society (WGS). 

Les 70s - Quand toutes les pièces se mettent en place

Alors que de nombreux jeux ont été développés et vendus dans les années 50 et 60, les seventies sont souvent considérées comme un âge d’or pour les jeux de simulation de guerre. Pourquoi ? Tout simplement parce que de nombreuses sociétés spécialistes du wargame se sont formées et ont introduit de nouveaux jeux sur le marché. C’est aussi dans cette période que l’on a vu se manifester dans les jeux des éléments de fantasy ou de science fiction. Par exemple, Starfleet Battle qui permettait de simuler sur un plateau des affrontements spatiaux dans l’univers de Star Trek. C’est aussi à la fin de cette décennie qu’est né “Citadel” la branche de figurine et peinture de “Games Workshop” (créé à Londres en 1975).

Après les années 70…?

Alors que le wargame avait pris de l'ampleur dans les années 70, ce passe-temps a commencé à perdre de sa popularité. Les années 80 sont particulièrement marquées par l'essor des jeux informatiques. Dans un jeu de figurines, vous devez apprendre de nombreuses règles et les appliquer, dans un jeu vidéo la machine le fait pour vous. Vous pouvez donc simplement à allumer sur “power” et vous concentrer sur le jeu, sans avoir à connaître le mécanisme interne.

Malgré ce rétrécissement du marché, les années 80 ont été la décennie au cours de laquelle “Games Workshop” a révolutionné les jeux de simulation avec leur des jeux dans les univers de Warhammer Fantasy et sa variante futuriste le très populaire Warhammer 40K.

Aujourd'hui, la base de fan du wargaming est relativement faible par rapport aux jeux de cartes à collectionner, aux jeux de société et, bien sûr, aux joueurs de jeux vidéo. Cependant, grâce à une meilleure technologie de fabrication et à des prix bien plus bas, il est peu probable que ce merveilleux passe-temps disparaisse complètement de sitôt.

In Fantasy Life

Notre adresse :
45 Bld Vincent Auriol,
Centre Commercial le colibri
31170 Tournefeuille

Horaires d'ouverture :
Le lundi : de 14h00 à 19h00
Du mardi au samedi : de 10h00 à 19h00

Ligne directe :
09.50.95.78.93

Mentions légales • Conditions d'utilisations • Vos données/RGPD • Informations de contact
©2019-2021 InfantasyLife

Publish modules to the "offcanvs" position.