In Fantasy Life

spécialiste jeux de société, équipement eSport
réparation informatique smatphone/tablette/Pc/Mac

09.50.95.78.93

devis, réservations,
renseignements

Brève histoire du jeu : partie 2

L’histoire moderne des cartes à jouer

Comment est né le jeu de cartes standard à quatres enseignes (Carreaux, Coeurs, Piques et Trèfles)? Il existe des preuves de variantes précurseurs du jeu à quatre enseignes en Perse et dans les pays de la péninsule Arabique. Au XIème siècle, les cartes à jouer étaient partout en Asie et ont atteint l’Égypte. Les historiens ont découvert au palais de Topkapi, résidence du sultan ottoman, un jeux égyptien datant du XIIème et XIIIème siècle. Ces cartes ressemblent étroitement aux cartes à jouer modernes.

Les européens créèrent à partir du XVème siècle leur propre jeu de cartes utilisant les enseignes latines (Bâtons, Coupes, Deniers et Épées). Ces enseignes sont sûrement dérivées de celles du jeu égyptien importé par les «Mamelouks».

Les cartes d’aujourd’hui

Bien que internationalement les enseignes carreaux, coeurs, piques et trèfles soient les plus connues, il existe quatre sets d’enseignes différents : les françaises (celles qui sont les plus utilisées dans le monde), les latines (Bâtons, Coupes, Deniers et Épées), les allemandes (Coeurs, Feuilles, Glands, et Grelots) et aussi les suisses-allemandes (Boucliers, Glands, Grelots et Roses). Le nombre de cartes et leur valeur et leur nom varient en fonction des jeux et des régions. L'origine des œuvres d'art, le rôle social des cartes et l'évolution des méthodes de fabrication qui sont tous des aspects fascinants, mais cela impliquerait beaucoup trop de détails…

Cartes à collectionner et l’évolution de jeux de cartes

Bien qu’il existe des dizaines de règles de jeux contemporains utilisant les cartes traditionnelles, ces petits carrés de papier ont inspiré les concepteurs de jeux modernes à proposer des systèmes encore plus créatifs.

De nombreux jeux de société, comme le monopoly ou le trivial poursuite utilisent des cartes comme partie intégrante du mécanisme du jeu.

Les jeux de cartes à collectionner (JCC) ou Trading Cards Game (TCG) en anglais ne semblent pas avoir de points communs avec les cartes traditionnelles, mais ils leur empruntent beaucoup d’idées. Par exemple dans “Magic l'assemblée” les couleurs de mana sont l’équivalent d’enseignes. En début de partie, le brassage des cartes ou la distribution d’une main est aussi un héritage des jeux de cartes dites traditionnelles. Le classement en valeur des cartes est par contre plus complexes.

Les cartes à jouer sont faciles à fabriquer de nos jours et même avec des cartes traditionnelles le nombre potentiel de jeux est élevé, voir illimité. 

Les jeux de cartes sur les plateformes numériques explosent en popularité également. Nous ne citerons en exemple que hearthstone pour le prouver. Petite anecdote, Nintendo le fabricant de console était au départ une société japonaise de cartes à jouer, les hanafuda.

In Fantasy Life

Notre adresse :
45 Bld Vincent Auriol,
Centre Commercial le colibri
31170 Tournefeuille

Horaires d'ouverture :
Le lundi : de 14h00 à 19h00
Du mardi au samedi : de 10h00 à 19h00

Ligne directe :
09.50.95.78.93

Mentions légales • Conditions d'utilisations • Vos données/RGPD • Informations de contact
©2019-2021 InfantasyLife

Publish modules to the "offcanvs" position.